Comment en 3 étapes vaincre l’obésité.

Cette maladie nécessite une prise en charge médicale, faisant souvent intervenir plusieurs spécialistes. Dans tous les cas, l’essentiel est de consulter pour ne pas faire n’importe quoi.

Cependant trois étapes devront être franchies pour retrouver forme et silhouette.

 

ÉTAPE N°1 : supprimez les sucres de votre alimentation Vous l’avez compris, la première étape pour retrouver votre silhouette et votre forme : faites la chasse au sucre !

Il va vous falloir éradiquer de votre alimentation toute trace de glucose, fructose, saccharose…

Et les édulcorants aussi. Vous le savez maintenant, ce n’est pas simplement le sucre qu’il faut supprimer mais aussi le goût sucré.

 

Il ne va pas falloir faire dans la demi-mesure. Il va falloir prendre votre courage à deux mains pendant un mois.

 

 

Si vous n’êtes pas prêt à cet effort – 0 sucre et 0 édulcorant pendant un mois –

alors vous allez avoir besoin d’aide bien sûr, un accompagnement pour savoir quels aliments choisir et lesquels fuir, un soutien pour garder votre motivation. Mais si vous y arrivez, voici ce qui va se passer…

 

Réveillez vos papilles ! La plupart des aliments sucrés de notre alimentation n’ont en fait pratiquement aucun goût. Savez-vous qu’à l’aveugle vous ne sauriez probablement pas reconnaître un yaourt à la fraise d’un yaourt à l’abricot ?

Que plus les aliments du commerce sont de mauvaise qualité, plus les industriels mettent de sucre : afin de masquer le mauvais goût des autres ingrédients.

 

Moins vous allez consommer de sucre, plus vos papilles vont se réhabituer à toute une palette de goûts délicieux. En particulier les épices et certaines huiles essentielles comestibles :

 

cannelle, mélange 4 épices, gingembre, huiles essentielles comestibles de menthe, de lavande, de cannelle, de gingembre, de mandarine, de citron ou d’orange (amère ou douce).

 

Elles remplaceront avantageusement le sucre dans les salades de fruits ou les laitages, les boissons…

 

ÉTAPE N°2 : Réapprenez la satiété Au bout d’un mois à faire la chasse au sucre, vous aurez réhabitué vos papilles à une consommation très modérée de sucre.

Vous apprécierez à nouveau un dessert légèrement sucré occasionnellement.

Mais une gorgée de soda, une cuillerée de pâte à tartiner vous dégoûteront tout autant qu’un aliment sans sucre vous faisait grimacer le mois précédent.

 

Et c’est aussi efficace pour les becs sucrés ! Même s’il vous faudra faire attention à ne pas retomber dans la dépendance.

Et il y a pour cela des techniques. Ce qui vaut pour le sucre vaut pour tous les autres aliments, à commencer par les glucides : pain, pâtes, pizza, patates…

Mais aussi tous ces éléments que vous aviez appris à n’aimer qu’en excès.

 

 

ÉTAPE N°3 : Apprenez les secrets du quotidien pour retrouver durablement votre silhouette Pour maigrir durablement, il faut un peu bousculer vos certitudes et les nombreux principes qui vous empêchent de perdre du poids :

 

Pourquoi il est faux de dire qu’une calorie est une calorie et qu’il n’y a pas de différences quelle que soit leur provenance :

 

La minceur ne se résume pas à compter les calories, ce serait trop simple, et leur impact peut être totalement différent selon l’aliment duquel elles proviennent et selon le moment de la journée auquel elles sont consommées,par exemple.

 

Il est essentiel de chasser le stress, surtout au moment des repas. Le stress chronique est l’un des pires ennemis de la minceur : il ouvre l’appétit !

 

Mieux dormir, car, comme le stress, la fatigue donne faim.

Vous protéger des polluants toxiques et en particulier des perturbateurs endocriniens comme le bisphénol A qui ont un rôle prouvé dans l’obésité.

 

AU BOUT D’UNE SEMAINE : Les premiers effets bénéfiques ! Vous êtes moins fatigué(e). Votre digestion est plus saine, vous dormez mieux.

 

Bien sûr cela prendra peut-être un peu plus de temps ou un peu moins, cela dépend de votre morphologie, de votre rythme, de votre état de santé du départ.

 

Retrouvez votre poids et le conservez. Dès le premier mois, vous commencez imperceptiblement à changer.

 

Les premières modifications ne seront pas visibles car elles se produisent dans votre sang, vos artères, vos urines, dans le contenu de vos intestins, votre flore intestinale et dans vos réserves de graisse, dont la structure va se modifier.

 

L’acidité de votre corps diminue : vous revenez vers un milieu plus alcalin (basique), qui empêche les maladies de s’installer.

 

C’est une étape préparatoire, indispensable pour mincir de façon durable et définitive ensuite : vous assainissez votre terrain.

Durant cette période essentielle, vous ne faites pas de sacrifices douloureux; vous ne prenez pas de « grande résolution » irréaliste.

 

Simplement : Vous révisez des notions fondamentales de la nutrition : l’index glycémique et l’équilibre acido-basique.

Vous apprenez comment les mettre en pratique quand vous faites vos courses, préparez votre repas, composez votre assiette.

Vous apprenez à planifier vos achats de nourriture, vos repas, afin de gagner du temps et éviter d’avoir sous la main des produits mauvais pour la santé et qui ne sont pas nécessaires, ou qui représenteraient une tentation trop forte.

 

Vous découvrez les stratégies qui permettent de dompter vos fringales, au départ en mangeant simplement plus et mieux lors des repas, y compris des plats riches qui vous tiennent à l’estomac pendant des heures.

 

Vous découvrez une méthode originale et simple pour vous sentir bien dans votre peau, et ainsi éviter devoir rechercher du réconfort en mangeant des sucreries.

 

Les 2e et 3e mois : nous serons déjà au début de l’été !

C’est alors que vous pourrez, si vous le souhaitez et si vous vous sentez prêt(e), accélérer votre perte de poids ; ce sera d’autant plus facile que vous aurez l’occasion de prendre le soleil, de vivre en plein air, de vous nourrir de bons légumes frais de saison.

 

Vous serez solidement installé(e) dans le poste de pilotage de votre santé. Vous devenez physiquement plus actif et énergique ;

vous pouvez entreprendre de plus longues promenades,

vous nagez mieux et plus longtemps.

Vous intensifiez votre entraînement sportif.

 

 

Le 4e mois : La rentrée arrive ! Vous n’êtes plus le/la même et, pour la première fois depuis longtemps, vous vous sentez heureux (se) et sûre de vous à l’idée de reprendre votre rythme.

 

Vous continuez à améliorer votre ligne, et en vérité tous les aspects de votre vie, en vous nourrissant mieux, en faisant vos courses et la cuisine vite et bien.

Plus de sentiment de culpabilité. Vous ne pensez plus à vos bourrelets.

 

Les 5e et 6e mois : c’est la phase de consolidation. Noël approche. Vous avez changé vos habitudes en profondeur :

les recettes minceur et gourmandes n’ont plus de secret pour vous et vous faites de l’exercice régulièrement.

 

Vous êtes prêt(e) à affronter cette période de fêtes sereinement et joyeusement sans peur de reprendre du poids.

Vous serez alors paré(e) pour le reste de votre vie à manger et vivre sainement, et vous resterez collé(e) comme un aimant à votre poids optimal, naturel, sans même y penser.

 

Rappel : « Mincir Naturellement » n’est PAS un régime, c’est une méthode.
Il s’agit d’une mise au point globale sur les secrets d’un mode de vie sain.

Vous le faites une fois pour toutes. Il n’y a pas d’échéancier, de calcul de calories perdues.

 

Ce que vous apprenez, vous pourrez le mettre en pratique toute votre vie et le partager avec les gens qui vous entourent pour les aider eux aussi par de simples gestes, choix, réflexes, qui vous feront revenir naturellement à votre poids idéal.

 

L’objectif est de retrouver une bonne santé, ce qui se répercutera sur votre silhouette, votre niveau d’énergie, votre moral, et votre poids.

 

Car le surpoids et l’obésité ne sont pas naturels. Ils n’existent d’ailleurs pas ou très rarement dans la nature (à l’exception des animaux qui doivent hiberner, mais c’est un autre sujet).

 

Vous vous sentirez en meilleure forme, dans votre corps comme dans votre tête, et c’est cela qui vous mettra sur la voie du retour à votre poids naturel.

 

Gérez mieux votre stress : en faisant face à une fringale subite, évitez d’entrer dans le cercle vicieux où un premier bonbon en appelle un autre, puis un autre. Trouvez des solutions pour vous détendre : massage, yoga, méditation, rire, sport, jardin etc.

 

Renforcez votre masse musculaire ; grands consommateurs de calories,  les muscles sont une source essentielle pour le système immunitaire. Pratiquez au moins 20 minutes de marche rapide/jour.

 

Procédez à des changements progressifs. Commencez par des modifications mineures, prendre un seul dessert, remplacer un dessert sucré par un fruit pris en début de repas, diminuer la consommation de boissons alcoolisées, de beurre, fromage et de crème fraîche, etc.

 

Réduisez le grignotage. Évitez d’acheter des aliments à grignoter trop riches en graisses, tels que charcuteries, les barres au chocolat ou les viennoiseries.

Entre les repas, préférez des denrées plus légères, fruits, petits légumes à croquer.

 

En cas de fringale, buvez un grand verre d’eau. Remplissez votre estomac avant les repas.

Une demi-heure avant, croquez des légumes ou buvez deux grands verres d’eau, vous ressentirez moins le besoin de remplir votre estomac

 

Prenez le temps de manger. Le repas doit durer entre vingt et trente minutes, car votre estomac a besoin d’un certain temps (20 minutes) pour signaler à votre cerveau qu’il est plein.

A manger trop vite, vous risquez d’absorber plus que ce que votre corps réclame. Laissez à votre estomac le temps d’être rassasié.

 

Mâchez plus longuement et faites une pause entre chaque fourchette et chaque plat, essayez de ne rien faire d’autre, pas de télévision, téléphone.

 

Limitez la taille des portions. Un proverbe chinois dit qu’un bol de riz a autant de goût que la marmite tout entière, essayez donc de ne pas vous resservir !

 

Ne vous sentez pas obligé de finir votre assiette… ni celle de vos enfants.

 

Manger à des heures régulières : repas à la même heure, en cherchant à réduire le nombre de repas par jour : soit trois au maximum et de réduire la plage horaire pour s’alimenter : de 8h à 20h par exemple.

 

Il est préférable de sauter un repas que de vous restreindre drastiquement lors des repas.

 

N’oubliez pas le plaisir de manger :faites la liste de vos préférences gastronomiques et identifiez les moins caloriques. Offrez-vous ces dernières plus souvent et partez à la recherche de nouveaux plats faiblement caloriques que vous agrémentez d’épices pour relever le goût.

 

Bibliographie:

Bryan St-Pierre, Can eating too little actually damage you metabolism? Page consultée en ligne: http://www.precisionnutrition.com/metabolic-damage

Équilibre, Les problèmes de poids, L’image corporelle. Page consultée en ligne : http://www.equilibre.ca/approche-et-problematique/les-problemes-de-poids/l-image-corporelle/

Kong A, Beresford SA, Alfano CM, Foster-Schubert KE, Neuhouser ML, Johnson DB, Duggan C, Wang CY, Xiao L, Jeffery RW, Bain CE, McTiernan A. Self-monitoring and eating-related behaviors are associated with 12-month weight loss in postmenopausal overweight-to-obese women. J Acad Nutr Diet. 2012 Sep;112(9):1428-35.

 

Références : https://eurekasante.vidal.fr/maladies/metabolisme-diabete/obesite.html?pb=que-faire#MeTxqVgOT57UBTCl.99

https://eurekasante.vidal.fr

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

48h pour retrouver vitalité et bien-être pour respirer la Santé.

Améliorer votre longévité en mangeant moins et en bougeant +

Découvrez les 8 astuces pour renouer avec le sommeil

Comment gérer son stress en moins de 5 minutes

10 min de méditation/jour pour booster votre santé 

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez de recevoir régulièrement nos communications commerciales: articles, vidéos, newsletters par courrier électronique. Vos données restent 100% confidentielles conformément à notre politique de confidentialité  :  mentions légales /  Désabonnement possible à tout moment  en nous contactant  :  contact /